Le président Obama s'exprime sur le chant raciste de la fraternité 'Tous les jours, quelqu'un fait quelque chose de stupide'

Le président Obama dit que nous devrions mesurer les progrès par la réaction du public à la stupidité

Le président Barack Obama a pesé sur la controverse sur la diatribe raciste de SAE qui a été enregistrée sur bande. Alors qu'il considère le clip fétide comme un acte de stupidité, il dit que le plus important est de savoir comment le public s'est rallié à l'indignation.

Selon Rapports AOL :

Le président Barack Obama a partagé ses réactions à la vidéo des frères de la fraternité de l'Université de l'Oklahoma prononçant un chant violent et raciste dans une interview exclusive avec Sam Stein du Huffington Post publiée samedi.

'Écoutez, à un moment donné d'un jour donné, quelqu'un fait quelque chose de stupide là-bas', a déclaré Obama lorsqu'on lui a demandé sa réaction au clip viral. « À l'ère d'Internet, cela va attirer l'attention. Je ne pense pas que ce soit la première fois que quelqu'un dans une fraternité fasse quelque chose de stupide, raciste, sexiste. Ce ne sera pas le dernier.'

La découverte de la vidéo a stimulé la décision de l'école de chasser la fraternité, Sigma Alpha Epsilon, du campus. Le président de l'école, David Boren, a finalement décidé d'expulser également deux élèves suite à l'incident, une décision saluée par le président.

'Ce qui était encourageant, c'est la réponse rapide du président Boren, quelqu'un que je connais bien et qui a une grande intégrité', a-t-il déclaré.

Deux semaines après avoir célébré le 50e anniversaire des marches pour les droits civiques à Selma avec un discours dans lequel il a parlé des progrès qui ont été réalisés dans la lutte pour l'égalité raciale, Obama a réfléchi à la façon dont un moment comme le chant SAE s'inscrit dans notre pays. évolution.

«La façon dont nous devons mesurer les progrès ici n'est pas, y aura-t-il jamais un incident de racisme dans le pays. C'est comment la majorité de notre pays réagit ?' il a dit. 'Et sur ce front, il ne fait aucun doute que le nombre écrasant d'étudiants de l'Université de l'Oklahoma, et dans tout le pays, pense que ce genre de comportement est déplorable et ne l'accepte pas.

'Franchement, il y a 30 ou 40 ans, il y aurait peut-être eu une réaction différente et plus de tolérance pour ce genre de chant raciste', a-t-il ajouté.

Pensez-vous qu'il a raison de célébrer nos progrès ou pensez-vous que davantage doit être fait avant que nous puissions nous applaudir pour avoir réagi 'correctement' à l'ignorance ?

Articles Populaires