Cher PIANO : Mon patron dit des choses inappropriées et je veux agir

Cher Patron ,

J'ai un travail incroyable en tant que représentant des ventes médicales qui me rapporte un revenu formidable.

Je suis une femme noire très attirante et mon patron est aussi une femme blanche blonde très attirante. On devrait bien s'entendre, non ? Le problème, c'est que j'ai l'impression d'être plus intelligent et qualifié pour ce poste qu'elle ne le voudrait. Traiter avec elle est si difficile parce qu'elle fait partie de ces très faux Blancs qui vous sourient mais qui sont en même temps passifs agressifs. Elle utilise des petites remarques sarcastiques et des actions discrètes louches pour me discréditer quotidiennement.

Je suis la seule personne noire du département et elle m'a laissé entendre qu'elle ne m'avait embauchée que pour des raisons d'action positive en déclarant des choses comme : 'Je voulais vraiment une SBG (fille noire impertinente) pour ce poste et honnêtement, nous étions sur le point d'obtenir en difficulté parce qu'il n'y a pas de Noirs dans l'entreprise. (Je suis la seule personne noire de mon service et l'une des 2 seules personnes noires de toute l'entreprise, mais l'autre personne noire travaille dans un autre bureau en tant qu'assistante administrative). Tu vois ce qu'elle a fait là ? Ah bon? Je ne suis pas 'impertinent'.



Sur le lieu de travail, je parle mon anglais correct et ma grammaire est de loin supérieure à la sienne à en juger par notre communication écrite ! Je suis très qualifié pour ce poste et j'ai une maîtrise en biochimie d'une grande école. J'ai l'impression qu'elle m'aimerait plus si j'étais le coup de pied stéréotypé du meilleur ami noir du ghetto ou quelque chose du cinéma.

Les clients de mon compte m'aiment et je suis le plus performant de l'entreprise. Elle rend ma vie exceptionnellement difficile et me met à l'épreuve pour de petites choses sur lesquelles personne d'autre n'est généralement interrogé. Elle essaie toujours de trouver des défauts en moi. Par exemple, nos déplacements sont suivis sur les téléphones de notre entreprise. Elle m'a amené devant le grand patron à plusieurs reprises, affirmant que j'avais dévié de mon horaire à un moment ou à un autre de ma journée pendant les heures de travail et à chaque fois, j'ai pu prouver que je travaillais toujours. Elle me donne beaucoup d'attitude lorsque nous sommes seuls, mais elle est douce comme une tarte aux pommes lorsque nous sommes devant tout le monde ou dans toute communication écrite. Je réponds en faisant de mon mieux pour la tuer avec gentillesse et j'ai appris à la maudire dans ma tête pendant que je souris et que je suis très courtois avec elle.

Je ne lui ai jamais claqué dessus ni été impoli ou quoi que ce soit, mais je pense que nous sommes tous les deux très conscients du fait que nous ne nous aimons pas. Je deviens presque anxieux quand je sais que je dois rouler avec elle ou la rencontrer pour un briefing. J'ai l'impression qu'elle ne fait qu'appuyer sur mes boutons en espérant que je réagisse un jour et puis tout à coup je serai la femme noire en colère.

C'est dur d'être la seule personne noire dans mon bureau. Ça la tue de me créditer de quoi que ce soit. Si nous sortons sur le terrain ensemble et qu'elle remarque des hommes qui me regardent au lieu d'elle ou des femmes qui me complètent ou veulent me parler davantage parce qu'ils m'apprécient vraiment, surtout s'il s'agit d'anciens clients (j'ai repris ses comptes), je redoute toujours l'attitude et la «punition» qu'elle va me donner à cause de cela sous la forme d'un examen supplémentaire et de râler pour rien.

C'est tellement évident qu'elle veut que j'échoue. Je suis dans l'entreprise depuis six mois et je viens d'être promu au poste de responsable de compte senior. C'est tellement difficile de travailler avec quelqu'un qui veut si évidemment que j'échoue alors qu'elle est censée être la personne à qui je rends compte. Ce n'est pas comme tout ce que j'ai jamais traité parce qu'elle ne le rend évident pour personne d'autre, donc je ne peux le dire à personne d'autre.

Elle a essayé à plusieurs reprises de me saboter discrètement. Par exemple, elle refusera de communiquer quelque chose qu'elle seule sait sur un patient ou un médecin qui est essentiel, puis interviendra et sauvera la situation en affirmant qu'elle m'en a parlé et que j'ai dû oublier. Elle est là depuis plus longtemps et n'est pas connue pour être oublieuse, donc si cela arrive assez souvent, alors ce doit être moi, non ? Je ne peux pas prouver qu'elle ment.

Je ne suis pas sur le point de perdre ce travail à cause d'elle, mais je l'ai presque eu avec elle. J'aime ce travail. Je fais enfin six chiffres et c'est mon travail de rêve. Il y a tellement plus que je peux aborder, mais ce serait beaucoup. Je voulais juste savoir de vous et de vos lecteurs comment gérer cela et garder mon travail et continuer à prospérer. Parfois, j'ai envie de m'en prendre, mais je ne peux pas parce que malgré tous les défauts, elle est aussi très bonne dans son travail et un atout pour l'entreprise qui est là depuis plus longtemps que moi et je ne voudrais jamais avoir l'air mesquin à nos patrons en les abordant avec cela pour des raisons évidentes.

Comment garder mon calme et gérer ça ? Elle a également fait des remarques racistes comme: 'Tu es si différent. Honnêtement, la plupart des Noirs sont si paresseux et démotivés et je suis si content que nous vous ayons eu. Ou, « Tu es si différent des autres Noirs ! J'aime la façon dont tu restes en forme et tu n'aimes pas les gros culs. Et, 'Tu es honnêtement la plus jolie fille entièrement noire que j'aie jamais vue.' Hein? Flash info ! Il y a beaucoup de brownies de beauté dans ce monde bish.

Ou, elle dira : « Tu as tellement de chance que ton petit ami soit blanc. Les hommes noirs me dégoûtent. WTF ? Mon père est noir, bish, et je l'aime ! J'ai rencontré mon petit ami à l'université et je suis tombée amoureuse de lui pour ce qu'il est, pas pour sa couleur ! Grrr ! Je l'aimerais quand même s'il était noir. Ces compliments détournés qui m'insultent, moi, mon peuple et ma race en même temps, sont si difficiles à encaisser parce que je sais que si je l'apportais à la haute direction, elle le nierait et essaierait de me faire passer pour un fou ou quelque chose comme ça.

Ne vous méprenez pas, je l'ai définitivement remise à sa place chaque fois qu'elle a évoqué ces choses de la manière intelligente la plus élégante possible tout en me mordant les dents et en gardant mon sang-froid et mon ébullition à l'intérieur. La semaine dernière, elle a passé la tête dans mon bureau pendant la journée de bureau avec son faux sourire et a dit : 'Hé, je sors chercher Popeyes. Vous en voulez ? C'est la seule fois où elle m'a proposé de déjeuner et elle suggère Popeyes. Allez comprendre. Je suis noir donc je dois aimer le poulet ami.

Comment se fait-il qu'elle ne m'offre jamais ses wraps de salade ou ses sushis ? Elle bavarde également à mon sujet avec d'autres chefs de département essayant de les faire ne pas m'aimer et ils ne me connaissent pas encore vraiment, donc, Dieu seul sait ce qu'ils croient.

La seule chose qui me sauve, c'est que je travaille d'arrache-pied et que je suis toujours le plus performant. Si ce n'était pas pour ça, je parie que je serais dehors. J'entre parfois dans la pièce où elle et tout le monde (généralement les autres femmes) ont parlé et ils se taisent et échangent de faux bonjours avec moi et arrêtent de parler. Nous avons principalement des femmes blanches et latines à notre bureau. Quand elle n'est pas là, je m'entends bien avec eux, mais quand elle entre, quelque chose change et tout à coup ils ont plus froid. Comme, ils ont peur de montrer qu'ils m'aiment.

J'habite dans la Bay Area, Cali en passant. Alors lycée ! Je me sens parfois isolée et seule au travail à cause d'elle, mais heureusement, je n'ai à me présenter au bureau principal que deux fois par mois pour les réunions d'équipe. Comme si elle faisait des choses insignifiantes comme engager tout le monde dans la pièce dans une conversation personnelle sauf moi, alors je reste assise là tranquillement, ressemblant à la bish qui ne veut pas se mêler ou quelque chose comme ça.

Comment traiter Terrance ? Honnêtement, j'aimerais que nous puissions nous entendre parce que je n'ai rien contre elle en tant qu'être humain. De plus, j'ai beaucoup appris d'elle en regardant son travail, mais je ne suis qu'un être humain et je ne peux pas en supporter beaucoup. J'ai l'impression qu'elle est raciste, mais comme la plupart des racistes des temps modernes, je ne ferai rien directement à votre visage pour la faire passer pour une raciste évidente. Comme, le type qui accuse toujours les Noirs de jouer la carte de la race.

Je pense que lorsqu'elle m'a embauché, elle ne se doutait pas que j'allais si bien faire mon travail, malgré mes qualifications. Comme elle l'a dit, elle voulait une fille noire impertinente et je suis tout sauf ça. J'ai tellement peur de compromettre mon travail à cause de cette folie. Je sais que j'ai un bel avenir dans cette entreprise et qu'elle en est menacée, mais je ne suis qu'un être humain et j'ai peur de craquer et de devenir une femme noire en colère contre elle, mais c'est ce qu'elle veut.

Je suis encore relativement nouveau et j'aimerais rester dans cette entreprise pendant au moins cinq ans avant de passer à une autre qui est très difficile à intégrer, mais j'aimerais éventuellement rejoindre après l'expérience ici. Je suis une femme avec un plan qui ne doit pas se tromper. Désolé pour le long courrier. Que fais-je? – Fille de carrière frustrée

Cher Mme Fille de carrière frustrée ,

Je suis vraiment désolé et je ressens pour vous. Personne ne devrait travailler ou subir ce type de traitement sur le lieu de travail ou dans la vie. C'est déplorable.

Premièrement, votre patron EST raciste ! Il n'y a pas de réflexion, probablement, ou peut-être à ce sujet. Elle est raciste. Les commentaires qu'elle vous a dit et à votre sujet sont purement racistes. La raison pour laquelle elle échappe à ce comportement est que personne ne l'en dénoncera et personne ne la dénoncera parce que tout le monde a peur d'elle et que d'autres peuvent ressentir et penser comme elle. Ainsi, un environnement qui tolère ce comportement est complice. Vous avez le choix et vous devez commencer à agir aujourd'hui.

Deuxièmement, vous ne méritez pas ce traitement. Vous n'avez pas non plus à être soumis à ce type de comportement et d'angoisse. Les sentiments d'anxiété que vous ressentez lorsque vous la rencontrez, et votre anticipation d'être 'puni' pour votre travail, ou d'être traîné dans le bureau du grand patron comme si vous étiez un enfant pour vous gronder devant eux, c'est du harcèlement, de l'angoisse mentale, et abus émotionnel.

Donc, c'est ce que j'ai besoin que vous fassiez. Tout comme vous avez écrit cet e-mail et tout documenté. Je vais avoir besoin que vous documentiez tout par écrit. Tenez un journal et un journal de tout ce qu'elle vous a dit ou fait, et comment cela vous a fait vous sentir. Datez chaque entrée avec un horodatage. Ecrivez tout !! Et, je veux dire tout ce qu'elle a dit et fait.

Ensuite, j'ai besoin que tu entres en thérapie. Oui. Entrez en thérapie. Je suis sûr que votre entreprise propose et couvre des séances de thérapie. Vous en aurez besoin comme sauvegarde parce que vous voulez enregistrer que vous avez dû recevoir une thérapie pour son traitement contre vous, et l'anxiété que cela vous a fait ressentir, ainsi que la violence mentale et émotionnelle que vous avez ressentie en travaillant avec elle. Partagez tout cela avec votre thérapeute lors de vos séances.

Ensuite, enregistrez chaque rencontre que vous avez avec elle. Allumez votre ordinateur portable ou de bureau et enregistrez chaque rencontre. En fait, allumez l'enregistreur le matin et éteignez-le lorsque vous partez pour la soirée. Mais, assurez-vous qu'il est toujours allumé et enregistré, donc quand elle 'apparaît' et fait de petites déclarations comme 'Tu veux du Popeye ?' Ou, elle fait d'autres commentaires ou remarques racistes, tout sera enregistré.

De plus, chaque fois que vous la rencontrez dans son bureau ou sur le terrain, emportez votre téléphone portable avec vous, allumez l'enregistreur et enregistrez toutes les conversations. Ne l'engagez pas dans ses railleries racistes, ses remarques sarcastiques ou ses réprimandes. Enregistrez ces rencontres, documentez-les et sauvegardez-les.

Enfin, conservez toutes les correspondances par e-mail comme piste papier. Chaque fois que vous dites quelque chose, faites quelque chose ou répondez, restez extrêmement professionnel. Si vous avez besoin de clarté sur quelque chose, mettez-le par écrit et demandez-lui de répéter ce qu'elle vous demande et d'être explicitement clair. Mettez toujours tout par écrit, et je ferais une copie aveugle de votre e-mail personnel ou d'un ami afin que vous ayez une trace de cette documentation. Dites à votre ami de ne pas vous répondre ou de ne pas répondre au fil de discussion, c'est la dernière chose dont vous avez besoin pour lui. Vous pourrez en discuter plus tard au cours d'un dîner ou d'un verre.

Une dernière chose, demandez à vos clients s'ils peuvent fournir des lettres indiquant leur satisfaction à l'égard de votre travail et leur expérience de travail avec vous. Demandez-leur de partager dans une lettre toutes les réalisations majeures ou les façons dont ils ont traité avec vous qui les ont rendus enthousiastes à l'idée de travailler avec vous et votre entreprise. Fondamentalement, vous voulez des lettres d'éloges pour votre travail. Et, je vous recommande de demander à ceux dont vous vous sentez extrêmement confiant qu'ils peuvent écrire une lettre en faveur de votre travail. Obtenez-en autant que vous le pouvez et mettez-les dans vos dossiers pour vos propres dossiers.

Une fois que vous avez compilé suffisamment d'informations, d'enregistrements et d'entrées de journal, adressez-vous à votre responsable des ressources humaines et déposez une plainte pour racisme et harcèlement au travail. Appelez le bureau de l'EEOC et déposez une plainte officielle auprès d'eux, et commencez également le processus pour racisme, harcèlement au travail et environnement de travail hostile, y compris que vous êtes une thérapie. Trouvez également un avocat EEOC dans votre région et fournissez-lui tous vos enregistrements, entrées de journal, notes de journal, e-mails et autres éléments que vous avez collectés. Ensuite, appelez votre bureau NAACP local et informez-les également de ce qui se passe.

Une chose que vous ne voulez pas faire est de vous retrouver dans une situation où c'est sa parole contre votre parole. Et, surtout lorsque vous n'avez aucune documentation ou quoi que ce soit par écrit pour vérifier ce dont vous l'accusez. C'est pourquoi vous documentez tout. C'est pourquoi vous enregistrez toutes vos conversations. Et, il est important que vous ayez vos séances de thérapie et votre thérapeute à portée de main comme preuve que vous souffrez d'anxiété, d'angoisse mentale et que vous êtes au bord d'une dépression émotionnelle. Je peux dire d'après votre lettre que vous étiez au bord des larmes et que la façon dont cette femme vous traite vous amène à douter de vous-même, à remettre en question votre travail et la pression qu'il exerce sur votre environnement de travail. C'est pourquoi vous devriez être en thérapie et gérer cela et en parler et en discuter au lieu de le retenir. Vous allez exploser et ce ne sera pas mignon.

Et, oui, lorsque vous signalez cela, et que cela devient public, les gens seront mécontents de votre travail, et d'autres vous applaudiront et se rangeront du côté de vous. Ce qui est important, c'est que vous preniez soin de vous et que vous sachiez que vous ne méritez pas de travailler pour quelqu'un qui vous rabaisse, vous dégrade ou vous fait vous sentir moins bien. Vous n'avez pas à supporter ce comportement, ou toute personne qui estime que son privilège blanc lui donne le pouvoir de parler ou de vous traiter de n'importe quelle manière. Défendez-vous. Et, vous n'avez pas besoin d'être impoli, ou de crier, ou de crier ou de devenir 'impertinent' pour faire passer votre message. Vous le faites par les canaux qui sont à votre disposition, et les mêmes canaux qu'ils utiliseront contre vous pour vous faire sortir de l'entreprise. Utilisez les outils du maître pour démanteler la maison du maître. Tu peux le faire. Tu as ça. Et informez votre famille, votre petit ami et vos proches de ce qui se passe. Vous aurez besoin de leur soutien moral, de leur amour et de leurs encouragements. Ce ne sera pas facile et beaucoup sur le lieu de travail vous accuseront de choses ignobles, et d'autres se rallieront pour vous soutenir. Et, vous devrez peut-être envisager de changer d'entreprise, ou l'entreprise peut vous soutenir et reconnaître qu'elle n'a pas été agressive pour embaucher plus de minorités de couleur. En fin de compte, vous vous défendez parce que vous ne méritez pas, et vous n'avez pas non plus à supporter une femme raciste dans son privilège blanc qui vous réprimande, vous et les autres. Il s'agit de ce qui est juste et de défendre l'injustice et la discrimination que vous subissez. Maintenant, gardez la tête haute et mettez-vous au travail sur ce que vous devez faire. – Doyen de Terrance

Source photo : Shuttershock

Hé PIANO Fam, qu'en pensez-vous ? Partagez vos opinions et réflexions ci-dessous ! Envoyez également toutes vos questions par e-mail à Terrance Dean :  loveandrelationships@bossip.com  Suivez Terrance Dean sur Twitter : @ terrancedean et 'LIKE' Terrance Dean sur Facebook, cliquez sur ICI!

Assurez-vous de commander mes livres Mogul : le roman (Atria Books – juin 2011; 15 $); Se cacher dans le hip-hop (Atria Books – juin 2008); et Directement de votre meilleur ami gay - La vérité directe sur les relations, l'amour et le fait d'avoir une vie fabuleuse (Agate/Bolden Books – novembre 2010 ; 15 $). Ils sont disponibles dans les librairies partout, et sur Amazon, cliquez sur ICI!

Articles Populaires